Livre 1 - Pourquoi la dévaluation du franc CFA était-elle vouée à l'échec au Gabon

Pourquoi la dévaluation du franc CFA était-elle vouée à l’échec au Gabon ?

Depuis son accession à la “souveraineté internationale”, Le Gabon a toujours connu une hausse régulière de son PIB, une inflation modérée, des positions viables de BGP et du budget. Toutefois, il va être confronté, dès 1985, à une crise économique, sociale et financière. Malgré les PAS (1986-88, 1988-89...), rien ne s’y fit. Malgré la dévaluation du franc CFA, les déficits jumeaux, le manque de rentabilité de ses entreprises... ont continué. S’il y’a eu croissance économique, celle-ci a été appauvrissante. Globalement, le bilan de la dévaluation du franc CFA se révèle négatif. Aussi, la finalité de cet ouvrage est de montrer que son échec était prévisible au sens où le Gabon ne remplit pas les conditions de sa réussite. La dévaluation du franc CFA n’est qu’un simple instrument d’ordre conjoncturel qui ne peut, malgré des mesures d’accompagnement, résoudre les problèmes d’ordres structurel et multidimensionnel de l’économie gabonaise. Ainsi, elle a renforcé, sur la population, l’effet de pesanteur sociale et accentué les déséquilibres macroéconomiques. Ce livre vise à montrer que l’échec de la dévaluation du franc CFA trouve notamment son origine dans le cadre socio-politique créé par O. Bongo, les distorsions structurelles de l’économie gabonaise et le mécanisme monétaire de la zone franc. Le Gabon souffre d’une mauvaise gestion de ses ressources humaines, naturelles et financières. Ce riche petit pays souffre d’un problème d’incompétence, d’irresponsabilité et de cleptomanie de la part de ses élites politiques, administratives et intellectuelles hyper corrompues. Les phénotypes de ses maux sont justement ses distorsions structurelles internes. Le contenu de cet ouvrage est transposable à tout autre PAZF (ce sont des pays aux tissus économiques et aux cadres socio-politiques similaires et sont, par ailleurs, tous confrontés au mécanisme monétaire de la zone franc).

Dr Jacques Janvier Rop's Okoué,

Économiste et Politologue.